Année européenne de la jeunesse - Interreg

Pour la période 2021-2027, le Programme ALCOTRA envisage une coopération transfrontalière qui permette à la jeunesse de participer activement à la construction d’un territoire plus résilient, durable et inclusif.

Le 2022 est l’année européenne de la jeunesse. Déjà cibles prioritaires du Programme ALCOTRA dans la programmation 2014-2020, les jeunes vont gagner encore plus d’espace à partir de 2022.

La DG REGIO prépare un programme assez ambitieux en faveur d’une plus grande implication des jeunes dans la politique de cohésion.  Les deux unités Interreg en particulier, ont proposé une série d’initiatives qui se dérouleront tout au long de l’année 2022. Le Programme ALCOTRA a toujours été engagé auprès des jeunes et le sera encore plus cette année.

L’Autorité de gestion propose de travailler avec les administrations partenaires sur un plan d’action qui impliquera les jeunes sur plusieurs axes :

  • Accorder plus d’espace aux jeunes du territoire ALCOTRA à travers ses projets : il sera envisagé de mettre en place des formations pour la jeunesse sur le montage de projets, de sensibiliser les porteurs de projets à la mise en œuvre d’actions en faveur de la jeunesse, et de prévoir des micro-projets pour un public jeune.
  • Mettre en valeur l’initiative Interreg Volunteer Youth. Avec ses 9 volontaires « Interreg Reporter » déjà accueillis par l’Autorité de gestion, ALCOTRA a toujours soutenu la jeunesse et intégré une perspective jeune dans son équipe. L’AG souhaite promouvoir davantage l’initiative auprès des projets ALCOTRA, pour qu’ils puissent accueillir des « Interreg Project Partner ». L’AG propose de créer un réseau de tous les IVY du territoire ALCOTRA et d’inclure au moins un représentant des IVY dans le Conseil des jeunes du Programme.
  • Mettre en place un Conseil des jeunes ALCOTRA. Ce Conseil de jeunes permettra de fournir au Comité de suivi l’opinion des jeunes sur le Programme. Ce conseil des jeunes se fera aussi en lien avec celui constitué par la SUERA
  • Mieux se connaitre pour mieux agir ensemble : l’Autorité di gestion propose de mettre en place des activités de formation linguistique et culturelle pour les jeunes du territoire transfrontalier.
  • Organiser une communication spécifiquement ciblée pour faire connaitre le Programme auprès des jeunes et impliquer la jeunesse dans les actions ALCOTRA.

Le 3 février dernier, l’Autorité de gestion est intervenue pour présenter les actions menées par le Programme ALCOTRA en faveur de la jeunesse dans le cadre des « Petits déjeuners transfrontaliers » organisés en ligne par l’unité Interreg, coopération transfrontalière, frontières internes.

Pour en savoir plus