NOUS DONNONS LA PAROLE AU PROJET CCLIMATT, GAGNANT DE NOTRE CONCOURS DE STORYTELLING

publiée le 29.09.2020

Découvrez le témoignage du projet CclimaTT sur les changements climatiques sur le territoire ALCOTRA !

“Nous devrions changer nos habitudes de vie et nos habitudes alimentaires. C’est une réalité : le changement climatique est en train d’altérer complétement notre système. » C’est avec ces mots qu’Aladar Pittavino, gérant du refuge Pagarì, conclut son récit sur la manière dont l’asséchement progressif des sources de haute altitude influence fortement sa vie et son travail. Il est, avec quelques agriculteurs, chercheurs et professionnels de santé, le protagoniste de la vidéo « Les témoins du changement climatique ». Aladar ne se contente pas de mettre en évidence l’aspect critique de l’augmentation progressive des températures, mais lance également un avertissement et une invitation à une prise de conscience du problème et à l’adoption de comportements responsables.

Portée par la Région du Piémont, la vidéo a été réalisée en collaboration avec tous les partenaires du projet « CClimaTT – Changements Climatiques sur le Territoire Transfrontalier » : Parco Fluviale Gesso e Stura (chef de file), Parc national du Mercantour, Parc national des Ecrins, Ente di gestione delle Aree Protette delle Alpi Marittime e Unione di Comuni ‘Colline di Langa e del Barolo’. Chaque organisme a choisi pour son territoire quelques personnalités qui, avec leur expérience de vie et leur charisme, ont su offrir des témoignages significatifs sur les effets des changements climatiques présents et déjà visibles dans la zone transfrontalière comprise entre la province de Cuneo et la région PACA.

Paolo Ansaldi du Studio Vdea a été en charge de la réalisation. Il raconte comment son expérience vécue est importante non seulement d’un point de vue professionnel mais aussi pour son propre parcours de formation personnelle : « J’ai suivi avec ma caméra les traces les plus récentes des changements climatiques sur nos Alpes, j’ai vu les derniers glaciers des Alpes Maritimes, j’ai écouté les témoins raconter leurs désagréments liés aux changements climatiques, j’ai touché du doigt la réalité des faits. Chacun d’entre nous doit agir. »

La publication de la vidéo représente une étape importante d’un parcours qui, dans les trois dernières années, a vu les partenaires du projet ‘CClimaTT’ impliqués sur un travail commun visant à accroître la connaissance et la conscience sur le problème des changements climatiques auprès de la population et des diverses entités du monde productif. « Toute l’activité – racontent les représentants des partenaires – s’est basée sur l’idée selon laquelle même les petites communautés locales sont en capacité d’influencer les changements climatiques et que l’adoption de comportements vertueux à une échelle locale peut contribuer à une amélioration du système global. »

A cette idée s’est ajouté un programme dense concentré sur trois objectifs principaux : connaissance, communication et citoyenneté active. En partant ainsi des analyses et de l’étude de quelques-uns des aspects particuliers qui, sur notre territoire, mettent en évidence les effets de la variation des températures et les phénomènes qui y sont liés, l’effort du partenariat a surtout visé à communiquer au public le plus vaste la portée du problème et ses conséquences que nous rencontrons ainsi qu’à inciter à mettre en place des actions dont les citoyens sont les principaux acteurs. A partir du printemps 2017 se sont succédés des interventions de scientifiques et d’experts qui ont rencontré le public dans des lieux informels comme les cafés, les magasins de quartiers, les festivals et les foires. Ont été mis en place des parcours de formation spécifiques pour les travailleurs des parcs, les agriculteurs et les architectes, des ateliers pour les enfants, des festivals cinématographiques, des expositions itinérantes, des excursions didactiques, des camps d’été… En parallèle, d’importants travaux de recherche sur les espèces indicatrices des changements climatiques dans la zone transfrontalière ont impliqué les chercheurs des centres spécialisés les plus accrédités, tandis que les organismes partenaires ont promu l’adoption de plans, d’instruments et d’actions en faveur d’une atténuation des risques et de l’adaptation.

Les partenaires de CClimaTT poursuivront dans les prochaines années leur implication en faveur de la communication et de l’éducation à l’environnement grâce à la création sur le territoire italien et français de centres aménagés avec des parcours pédagogiques interactifs, à voir, écouter et toucher, sur les thèmes liés au changement climatique.

 

Pour en savoir plus sur le projet CclimaTT, découvrez la page de notre site qui lui est consacrée !

 

Nous vous invitons également à regarder la version longue du film documentaire réalisé dans le cadre du projet CclimaTT !