Comité de suivi du 21 octobre

publiée le 22.10.2021

Les membres du Comité de suivi France Italie ALCOTRA se sont réunis à Annecy

Yannick NEUDER, Vice-Président délégué à l’Enseignement supérieur, à la Recherche, à l’Innovation, au Numérique et aux Fonds européens de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, autorité de gestion du Programme et Martial SADDIER, Président du Département de la Haute-Savoie, ont présidé ce comité en présentiel, après près de deux ans de séances en ligne.


Le comité de suivi du programme européen Interreg France-Italie ALCOTRA s’est déroulé le 21 octobre dernier à Annecy. A cette occasion les Régions françaises et italiennes, les Départements, Provinces et Métropoles du territoire transfrontalier ainsi que la Commission européenne et les Etats membres se sont réunis pour évoquer les derniers projets du programme actuel et la finalisation du prochain programme 2021-2027.


Le Comité de suivi a examiné les projets du dernier appel ALCOTRA 2014-2020 « Relance » et « Passerelle » pour lequel le Programme a dédié un montant de 15 M€. Dans le cadre de l’appel à projets « ALCOTRA- Relance » il est prévu de financer des projets répondant à une reprise résiliente de l’économie en apportant des solutions durables aux territoires ALCOTRA face à la crise sanitaire et aux conséquences de la tempête Alex. « ALCOTRA - Passerelle » permet aux projets ALCOTRA déjà lancés de proposer de nouvelles actions visant à répondre au contexte de crise sanitaire ou aux impacts de la tempête Alex sur les territoires touchés.


Concernant la période 2021-2027, le programme ALCOTRA sera doté de 182M€. Il sera déposé auprès de la Commission européenne début 2022, ce qui permettra de lancer le premier appel à projets et de financer les premières opérations à compter du 1er semestre 2022.


Le Comité de suivi a poursuivi ses échanges lors d’une visite de terrain à Bonlieu Scène Nationale partenaire du projet Alpes Film Lab, projet de formation cinématographique transfrontalière d’un montant de 797 550€ financé par le programme ALCOTRA.


La veille du Comité de suivi, les jeunes gagnants du concours de storytelling « Nous vivons sur le territoire ALCOTRA, racontons 30 ans d'évolution climatique » ont découvert le matériel de parapente en présence de la Commission européenne, marraine de l’évènement, et de Nicolas PLAIN, Ambassadeur de la Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine (SUERA).

« Nous avons eu le plaisir de réunir le Comité de suivi du programme France-Italie ALCOTRA, que je préside au nom du président Laurent WAUQUIEZ. Après presque 2 ans sans avoir pu nous rencontrer en présentiel, nous nous sommes donc retrouvés à Annecy pour faire avancer les projets transfrontaliers et plus particulièrement ceux qui apporteront des solutions durables face à la crise sanitaire et aux conséquences de la tempête Alex. Merci à tous les élus français et italiens ainsi qu’aux représentants de l’Etat français, de l’Etat Italien et de la Commission européenne pour leur participation et leur engagement sans faille pour faire émerger et aboutir des projets essentiels pour nos territoires » déclare Yannick NEUDER, Vice-Président délégué à l’Enseignement supérieur, à la Recherche, à l’Innovation, au Numérique et aux Fonds européens de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« À l’aube du 6ème programme Alcotra 2021/2027, il est important de rappeler à quel point tous nos territoires, du Mont-Blanc à la Méditerranée, sont liés par des enjeux environnementaux, économiques, sociaux. Les programmes INTERREG sont là pour nous permettre de construire ensemble des projets d’intérêt transfrontaliers au service d’un espace transalpin prospère et durable. Le Département de la Haute-Savoie est très attaché à cette coopération transfrontalière et plus particulièrement à la Région Autonome de la Vallée d’Aoste (RAVA) avec qui il partage sa frontière italienne. Liés historiquement, nos deux territoires nourrissent des liens particulièrement forts : linguistiques, géographiques avec le Mont-Blanc qui nous relie, et l’ensemble du patrimoine naturel que nous partageons. Ces territoires frontaliers, ces territoires de montagne, nécessitent et méritent une politique particulière » déclare Martial SADDIER, Président du Département de la Haute-Savoie.