Retour à la liste des projets financés

CBET, Cross Border Energy Trainings

Statut du projet
en cours
Thématique
Education et formation professionnelle
Date de début d’activités
15/03/2017

Localisation
Alpes-Maritimes, Piémont

Résumé

Le secteur de l’énergie est en constante croissance, notamment le secteur des énergies renouvelables. Tout cela conduira à la création de nouvelles opportunités de travail, dans les divers secteurs afférents, que les jeunes pourront saisir s’ils savent se former dans les meilleures conditions, choisissant des études en adéquation, mettant leur passion et leur disponibilité à s’impliquer pour grandir et apprendre.

Pour cela, est né le projet ALCOTRA CBET, qui s’adresse aux étudiants, diplômés, inoccupés/chômeurs italiens et français, afin qu’ils puissent développer leurs compétences techniques formelles et informelles dans le secteur de la Bio-Construction, pour l’installation et la manutention des Fonds d’Energies Renouvelables au sein des bâtiments.

L’apprentissage survient en expérimentant des actions formatrices innovantes : leçons théoriques en salles, mais aussi expériences de terrain, utilisation de plateformes et modèles technologiques avancés via un enseignement efficace, efficient, peu coûteux et permettant une fructification aisée, proche des exigences des jeunes étudiants.

Le projet se sert des nombreuses expériences des partenaires, mais également du regroupement des pôles d’innovation, des parcs technologiques et des entreprises innovantes spécialisées dans les thématiques énergétiques ayant participés au processus de définition des contenus didactiques et du modèle formatif. Tout cela constitue une expérience qualifiante sur les thèmes d’avant-garde dans l’optique du développement durable. Le défi pour le développement de l’économie durable consiste également en la création de nouvelles professions pour innover dans les activités traditionnelles avec des compétences toujours plus spécifiques.

Bénéficiaires


Chef de file

I.I.S. Erasmo da Rotterdam

Autres bénéficiaires

C.S. AZIENDALE Soc. Cons. a r.l.
Environment Park S.p.A. - parco scientifico e tecnologico per l'ambiente
Groupement d'Intérêt Public pour la Formation et l'Insertion professionnelles de l'Académie de Nice
Institut National pour l'Energie Solaire

Voir le site internet

http://cbet-energytraining.eu/

Contacter le chef de file du projet

I.I.S. Erasmo da Rotterdam

Chiffres Clés :

 

Budget total

Budget FEDER

Contreparties

ITALIE

 906 463, 00

770 493, 55

135 969, 45

FRANCE

572 118, 00

486 300, 30

85 817, 70

TOTAL

1 478 581, 00€

1 256 793, 85

221 787, 15

Activités, Impacts, Résultats :

Les actions de formation implantées par le projet consistent en des cours et des expériences pratiques de simulations de chantiers avec une attention portée aux équipements photovoltaïques, équipements solaires thermiques, couvertures isolantes, pose de systèmes à sec pour le développement de compétences informelles dans le secteur des FER (Fonds Energies Renouvelables), EE (Efficacité Energétique) et Bio-construction. Les actions consistent aussi en des cours et modules de e-learning avec l’utilisation de vidéos relatives non seulement aux thématiques énergétiques, mais également à la mise en œuvre des compétences économiques, organisationnelles et d’autoentrepreneurs.

A travers le projet CBET, les destinataires italiens et français peuvent acquérir des compétences certifiées dans les deux pays, avec une reconnaissance mutuelle des qualifications. Cela caractérise des compétences spécifiques comme la capacité de gestion et d’organisation du travail tant pour soi-même que pour son équipe, mais aussi interagir avec d’autres figures techniques de l’organisation du chantier. Tout cela est réalisé dans l’optique de favoriser la sécurité de l’environnement professionnel et le développement durable

Le parcours de formation vise à combler le décalage entre l’offre et la demande de travail du secteur énergétique. Le projet entend également créer un modèle de formation de référence pour les futures actions conjointes, et ainsi, favoriser le plurilinguisme, l’intégration au marché du travail transfrontalier à travers l’expérimentation de parcours binationaux conjoints des expériences de mobilité dans les pays partenaires.