Retour au projet plan

BIODIV' CONNECT, Protéger les espèces et les écosystèmes au travers de connectivités écologiques transalpines dynamiques et innovantes

Statut du projet
en cours
Thématique
BIODIVERSITé
Date de début d’activités
26/09/2019

Localisation
Alpes-de-Haute-Provence, Auvergne Rhône-Alpes, Cuneo, Haute-Savoie, Hautes-Alpes, Imperia, Ligurie, Savoie, Turin, Vallée d’Aoste

Résumé

Le Massif des Alpes Occidentales est un espace biogéographique transfrontalier extrêmement vulnérable face aux enjeux considérables posés par les changements globaux (changements climatiques, fragmentation des milieux, anthropisation…) et les processus rapides et profonds d’érosion de la biodiversité et des écosystèmes.

Ces enjeux transcendent les frontières et nécessitent une coopération étroite entre les acteurs italiens et français afin de développer des solutions communes pour y faire face.

Le projet franco-italien BIODIV’CONNECT a pour objectif de protéger les espèces et les écosystèmes grâce à la préservation et la restauration des connectivités (ou continuités) écologiques alpines.

La bonne fonctionnalité de ces continuités écologiques, à une échelle géographique suffisante, est en effet indispensable à la préservation et à l’amélioration des habitats et des espèces. La mobilité de la faune, de la flore, le brassage génétique des populations, etc. constituent autant de facteurs de résilience et d’adaptation dans un contexte de changements climatiques.

La zone d’ALCOTRA constitue à ce titre une échelle biogéographique pertinente.

Impliquant les 5 Régions de cet espace et des acteurs territoriaux de chacune d’entre elles, le projet prévoit des activités de partage et d’amélioration des connaissances et des pratiques. Il vise également à engager des actions opérationnelles, d’envergure régionale ou plus locale, en faveur de l’acquisition de connaissances (caractérisation, cartographie…) et de restauration de continuités écologiques sur des zones identifiées d’intérêt transfrontalier.

Le projet permet ainsi aux partenaires de se doter d’outils méthodologiques et stratégiques homogènes et partagés à l’échelle du territoire transfrontalier et propose la préfiguration d’une stratégie transfrontalière pour la préservation des continuités écologiques à l’échelle des Alpes occidentales.

 

Bénéficiaires


Chef de file

Région Auvergne-Rhône Alpes

Autres bénéficiaires

Région Sud Provence-Alpes Côte d’Azur
ASTERS-CEN 74
Région Piémont
Région Ligurie
Région Autonome Vallée d'Aoste
Agence régionale pour la protection de l'environnement Ligurie (ARPAL)

Voir le site internet

https://www.maregionsud.fr/biodivalp

Contacter le chef de file du projet

Région Auvergne Rhône-Alpes

Chiffres clés :

 

Budget total

Budget FEDER

Contreparties

ITALIE 939 850,54 798 872,96 140 977,58
FRANCE 940 960,50 799 816,43 141 144,08
TOTAL 1 880 811,04 € 1 598 689,38 282 121,66

Activités, Impacts et Résultats :

Le projet BIODIV'CONNECT vise à préfigurer une stratégie commune de préservation et de restauration des connectivités écologiques transalpines comme cadre transfrontalier futur d’interventions, pour protéger et valoriser la biodiversité et les écosystèmes.

Les activités principales du projet sont les suivantes :

  • Dresser un état des lieux de la connaissance sur les continuités écologiques, ainsi que des modalités de leur prise en compte dans les politiques publiques et les outils de planification dans les différentes régions de l’espace ALCOTRA, afin d’identifier les priorités d’intervention ;
  • Suite à l’identification de ces priorités, partager des bonnes pratiques, réaliser des études de cas sur le terrain, échanger sur les méthodes d’identification et de caractérisation des continuités écologiques et améliorer la connaissance de zones de continuités prioritaires ;
  • Réaliser des travaux de préservation et de restauration de continuités écologiques ;
  • Sur la base de l’ensemble de ces activités, préfigurer une stratégie transfrontalière de préservation et de restauration des connectivités écologiques garante du bon fonctionnement des écosystèmes à long terme à l’échelle du territoire ALCOTRA (recommandations techniques et stratégiques).

Parmi les travaux de préservation et de restauration des continuités écologiques qui sont menés dans le cadre du projet, on peut citer :

  • la neutralisation de lignes électriques à haute tension pour restaurer la trame aérienne ;
  • la reconnexion d’une tourbière au torrent contigu pour améliorer son fonctionnement écologique ;
  • la réalisation d’un crapauduc pour faciliter le déplacement des amphibiens.