L’INNOVATION DANS LA FILIÈRE DES PLANTES AROMATIQUES SÉCHÉES POUR DE MEILLEURS PRODUITS

publiée le 14.06.2017

16 juin, Top départ pour le projet ESSICA !

Le 16 Juin, au siège du MÚSES - Académie Européenne des Essences, dans le Palais Taffini à Savigliano (Province de Cuneo), se tiendra le lancement du projet ESSICA : Innovation de procédés pour la filière des plantes aromatiques séchées. Ce projet développé dans le cadre du programme ALCOTRA V–A 2014-2020 France – Italie d’une durée de trois ans porte sur l'Axe I, Innovation Appliquée, du programme et est doté d’un budget total de 939 151,80 €.

L’ouverture officielle se fera à 11h30 dans le Salon d’Honneur du Palais, 53 rue Sant’Andrea. A la même occasion se déroulera la rencontre du comité de pilotage du projet durant lequel les techniciens des partenaires italiens et français définiront les détails des actions communes à entreprendre.

Les partenaires du projet sont DISAFA (Département des Sciences Agricoles, des forêts et de l’Alimentation de l’Université de Turin) et du côté français, FranceAgriMer (Etablissement National des Produits de l’Agriculture et de la mer) et CRIEPPAM (Centre Régionalisé Interprofessionnel d’Expérimentation en Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales).

L'objectif global d’ESSICA est de répondre aux besoins exprimés par les opérateurs économiques de la filière plantes aromatiques de la zone transfrontalière, qui ont besoin d'améliorer la qualité et la sécurité de leurs produits pour répondre aux exigences du marché local et européen. Le projet propose donc l'application de procédés innovants pour le séchage et la désinfection des herbes, l'étude d'emballages biodégradables et les méthodes d'emballage innovantes pour permettre de prolonger la vie du produit.

À la fin du projet, les techniques innovantes développées seront mis à disposition, en particulier pour les petites entreprises situées dans les zones marginales, afin de diversifier leur production et d’assurer la conformité avec les exigences de qualité et les normes de sécurité alimentaire exigées par les marchés.

TÉLÉCHARGEZ ICI :

LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE