Interreg ALCOTRA accueille une nouvelle volontaire !

publiée le 09.01.2018

Marine notre nouvelle Interreg Reporter, est arrivée le 1er décembre au Secrétariat Conjoint

Je suis Marine, française de 24 ans et citoyenne européenne convaincue. En cours de mes études en sciences politiques et en urbanisme passées à Bordeaux, j’ai pu bénéficier du programme Erasmus deux fois, durant une année en échange universitaire à Stockholm, puis en stage à Florence. Ces expériences ont renforcé mon enthousiasme pour la construction européenne et l’échange interculturel, que j’avais envie de capitaliser une fois diplômée.

Interreg Volunteer Youth (IVY), une initiative européenne récente

La Commission Européenne a lancé en 2016 l’initiative du Corps Européen de Solidarité, qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaire ou de travailler dans le cadre de projets destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe. L’Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE), dans ce cadre, est notamment chargée d’envoyer des Volontaires venant de toute l’Europe en tant que Project Partner et Reporter auprès des programmes européens de coopération transnationaux et transfrontaliers Interreg, ainsi qu’auprès de ses bénéficiaires.
J’ai ainsi reçu en octobre une proposition par mail de l’IVY pour rejoindre le Secrétariat Conjoint de Turin du programme Interreg ALCOTRA France-Italie, qui avait déjà accueilli deux volontaires l’année passée. 

Être Volontaire Interreg Reporter, qu’est-ce que cela signifie ?

La communication est un des axes principaux de l’initiative d’IVY afin de diffuser et promouvoir les valeurs européennes, à l’heure où ce sont plutôt les difficultés de l’Union Européenne que ses réussites qui sont mises en avant. Les programmes européens sont en effet peu connus des français et italiens, pourtant tous citoyens européens. Mon objectif et ma mission sont donc avant tout de rendre plus visible et lisible la coopération transfrontalière, ainsi que l’action concrète du financement et de l’accompagnement des projets par l’Union Européenne au niveau local. J’aide ainsi principalement le programme ALCOTRA dans ses activités de communication.
Les missions menées s’adressent également aux bénéficiaires du programme, en proposant de nouveaux outils de formation, d’aides pratique et stratégique, et en réfléchissant à de nouveaux canaux de communication.
J’attends de cette expérience d’améliorer ma connaissance de ces programmes complexes, mais également de découvrir le territoire alpin franco-italien caractérisé par une très grande diversité culturelle, ainsi que ses acteurs, leurs projets et leurs problématiques spécifiques. Cette aventure, je la commence à Turin, la plus française des villes italiennes, et je suis heureuse de pouvoir y travailler pour la coopération territoriale européenne pendant les cinq prochains mois.

Pour plus d'infos sur l'initiative Interreg Volunteer Youth (IVY)